La magie au quotidien, c’est possible?

De la magie au quotidien. Crédit-image: Xxx Xxxx (Freeimages.com)

Les journées sont longues, mais les années sont courtes. Il existe des journées ordinaires et des journées spéciales. La magie au quotidien, c’est possible?

Universalité des sentiments

Plus jeune, j’avais l’impression d’être la première au monde à vivre des événements importants. Mon premier amour allait durer toujours, personne n’avait jamais rien vécu de semblable. La première fois que je suis partie seule en voyage, je vivais une expérience unique et magique, que personne ne pouvait comprendre.

Plus tard, j’ai compris que nous ressentons tous ces moments d’exaltation, que l’impression de vivre des expériences uniques est universelle. J’ai aussi compris que partager ces moments les rendent encore plus forts. Que les souvenirs communs permettent de se remémorer ces moments importants et de les faire revivre pour en profiter encore et encore.

Cette réalisation m’a donné envie de créer des connections plus fortes avec mon entourage, de créer des moments partagés et de les documenter pour les revivre plus tard avec ceux que j’aime. Parce que pour moi, c’est ça la vie. Je vis pour ces petits moments de bonheur qui surgissent dans le quotidien. J’essaie de les identifier et d’en profiter quand ils passent.

Les journées sont longues, mais les années sont courtes

Une de mes auteures préférées, Gretchen Rubin, a publié une petite vidéo de 2 minutes sur le temps qui passe, que je vous suggère fortement de visionner. Elle s’intitule The Days Are Long, But The Years Are Short (ou Les journées sont longues, mais les années sont courtes). Le concept des journées longues, mais des années ou des semaines qui passent vite me parle beaucoup.

En congé de maternité

En congé de maternité, j’ai trouvé les journées interminables, avec la répétition constante des mêmes gestes et l’impression de ne rien accomplir. Je me surprenais à compter les heures et à les voir passer len-te-ment, en attendant impatiemment le retour du travail de Chéri. Pourtant, j’étais en même temps surprise de voir comme ma fille grandissait vite parce que les semaines et les mois passaient sans que je m’en aperçoive.

C’est encore le cas. Je m’arrête souvent pour prendre conscience que l’enfance de ma fille, c’est maintenant que ça se passe. Pas hier. Pas demain. Aujourd’hui. Et que j’essaie de garder en tête que ces matins où je suis impatiente de partir travailler et que je la presse à se préparer feront partie de ses souvenirs d’enfance. Que ce que je fais tous les jours compte plus que ce que je fais de temps en temps. C’est un concept difficile à mettre en application quand je suis fatiguée et pressée et qu’elle a envie de prendre son temps.

Défi en tant que mère

C’est mon plus grand défi en tant que mère. Comment mieux vivre le quotidien, profiter de chaque jour, créer une enfance magique pour ma fille, être vraiment présente, tout en lui donnant un exemple de femme accomplie et équilibrée, avec mes qualités et mes défauts?

J’essaie de garder ça en tête, en acceptant qu’il y aura des matins où je serai impatiente et des moments que je manquerai parce que j’aurai les yeux rivés à mon téléphone. Lui donner un exemple imparfait. Parce qu’un jour elle sera peut-être mère aussi. Et que les conseils que j’aimerais lui donner ce jour-là, je devrais les appliquer aujourd’hui. Moins de pression, plus de légèreté, beaucoup d’amour, et regarder droit devant. Profiter du trajet. Pour que ces années qui passent trop vite soient remplies de longues journées mémorables.

Des journées

Nos vies sont faites de journées ordinaires et de journées spéciales. Les deux sont importantes.

Les journées spéciales sont des occasions de resserrer les liens avec notre entourage. On peut les planifier, les préparer et en faire des moments magiques. Qu’elles s’inscrivent dans une tradition religieuse ou non, elles méritent d’être soulignées. Leur répétition dans le temps et les rituels qui les accompagnent en font des jalons qui rythment nos vies et permettent de mieux saisir le temps qui passe.

Les journées ordinaires sont plus nombreuses. On les voit moins facilement passer parce qu’elles s’inscrivent dans la routine, dans les activités quotidiennes du travail, du ménage, des devoirs et des repas à préparer. Pourtant, ce qu’on fait tous les jours est plus important que ce qu’on fait de temps en temps. Ce sont les journées ordinaires qui constituent la trame de nos vies. Les journées ordinaires créent l’enfance de nos enfants. Elles méritent aussi un peu de magie et qu’on s’y attarde.

La magie au quotidien

Je cherche toujours l’équilibre, et je n’ai pas trouvé la recette pour profiter au maximum des journées ordinaires. Et vous? Pensez-vous que la magie au quotdien, c’est possible?

A propos Mélanie (17 articles)
Maman d'une petite fille de 3 ans et demie, j'essaie de mettre de la magie dans notre quotidien et de célébrer les fêtes et occasions spéciales autant que possible. Pour moi, il est important de faire participer les enfants aux préparatifs, les coûts et temps de réalisation doivent être minimes, et j'essaie de consommer mieux et avec une conscience environnementale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*